Youtube Twitter LinkedIn Facebook
9 septembre 2011

URGENT - REACH - Défense du trioxyde de chrome - modèle de réponse

Il est capital que les entreprises concernées (en direct ou via leurs sous-traitants) par les procédés utilisant du trioxyde de chrome, de l'acide chromique ou du dichromate de sodium, répondent en grand nombre à la consultation de l'Agence européenne des produits chimiques, qui se clôt le 14 septembre.

Le contenu de cet article est réservé à nos adhérents

Pour le consulter, merci de vous authentifier :

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez ici pour le réinitialiser.
Si vous faites partie d'un syndicat adhérent à la FIM mais ne possédez pas de compte d'accès, cliquez ici pour demander la création d'un compte.
Pour prendre contact et connaître les modalités d'adhésion à l'un des syndicats de la FIM, cliquez ici pour en savoir plus.

Sur le même sujet...