Youtube Twitter LinkedIn Facebook
30 octobre 2013

Surveillance du marché : Les produits contrefaits "trop beaux pour être vrais ?"

Le vice-président de la Commission européenne, Antonio Tajani, promeut une campagne pour arrêter la circulation des produits contrefaisants. L'objectif est de promouvoir la coopération entre la Commission Européenne, les autorités nationales et les organisations professionnelles, tout en sensibilisant les consommateurs autour de cette question.

Le contenu de cet article est réservé à nos adhérents

Pour le consulter, merci de vous authentifier :

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez ici pour le réinitialiser.
Si vous faites partie d'un syndicat adhérent à la FIM mais ne possédez pas de compte d'accès, cliquez ici pour demander la création d'un compte.

Vous n’êtes ni adhérent ni abonné ?*

Souscrivez l'abonnement à la Lettre d’information de la FIM et obtenez ainsi l'accès à tous les contenus du site qui y sont relayés en cliquant ici
Pour prendre contact et connaître les modalités d'adhésion à l'un des syndicats de la FIM, cliquez ici pour en savoir plus.

* Attention : toute entreprise adhérente à un syndicat membre de la FIM ou susceptible de l’être de par son activité ne pourra souscrire directement à l’abonnement à la lettre d’information de la FIM.
Pour en savoir plus : info-abonnement@fimeca.org

Sur le même sujet...