Prospective Industries : une dynamique dans les régions pour adopter le quart d’heure d’avance
publié le 17/10/2018

Capter les signaux faibles, accompagner les industriels dans leurs réflexions stratégiques, détecter de nouvelles opportunités de marché… c’est l’esprit de la dynamique "Prospective", créée par le Comité de développement des industries mécaniques matériaux des Pays de la Loire (CDM) il y a 10 ans en Pays de la Loire, puis déployée en Bretagne par le Comité de développement des industries de Bretagne (CDIB) et en région Hauts-de-France par Cap’Industrie.

Tous les six mois, les chefs d’entreprise de ces régions se réunissent dans le cadre des "rencontres Prospectives" qui leur permettent d’analyser collectivement et de mettre en débat les signaux annonciateurs de changement dans l’environnement des entreprises ainsi que les opportunités de marchés, d'initier avec les Comités des actions collectives, selon les besoins identifiés par les entreprises, de partager leurs avis, d’apporter des témoignages et de faire entendre leurs voix à travers la revue Prospective, dont le nouveau tome vient de sortir.

"Prospective Industries" compile des pistes destinées à inciter les industriels à tester de nouvelles approches pour concilier adaptation et anticipation face aux nouveaux défis de l’industrie du futur.

Au sommaire, des avis d’industriels sur l’environnement économique et financier, la stratégie et les dynamiques de développement, les enjeux technologiques et la digitalisation de l’entreprise, et sur l’homme, le management et les processus.
Au chapitre "opportunités sur les marchés", ce nouveau tome apporte un éclairage sur deux sujets à fort potentiel : "véhicules électriques et hybrides : quel impact sur les composants ?" et "l’agroéquipement à l’heure de la robotique".