Youtube Twitter LinkedIn Facebook
© Still
19 décembre 2019

Marier bien-être et performance

De nombreuses disciplines viennent au secours de la baisse de productivité des entreprises. Pour Martin Jonquez, consultant et intervenant à HEC, le secret pourrait résider dans le bien-être des équipes pour générer de la performance économique, managériale et technique. Il a mis au point le concept de la bienformance, présenté à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’UNM (Union de normalisation de mécanique).

"Bien sûr, il est difficile de définir le bien-être. Mais il ne peut s’instaurer que si du haut en bas de l’entreprise, on est clair sur les objectifs. La stratégie de l’entreprise et de ses clients, autrement dit leurs priorités, doivent se définir en équipe pour donner à tout le monde l’envie d’y aller et pour responsabiliser les collaborateurs. Une stratégie est efficace lorsque les objectifs et les actions qui en découlent sont clairs, simples, priorisés et peu nombreux.

Reste à la mettre en oeuvre en faisant un double choix : d'une part, sur la stratégie relationnelle adoptée avec le client (en fonction du rapport de force existant entre les deux entreprises) ; d'autre part, sur la façon de se différencier de la concurrence. Dans un monde où l’information est pléthorique, il faut parvenir à être toujours perçu comme novateur, en mettant en avant les bénéfices qu’apportent ses produits et ses services. Les clients n'achètent pas des produits ou des fonctions, mais des bénéfices et des solutions qu’elles soient tangibles (gain de temps, économie, etc.) ou intangibles (valorisation sociale, pouvoir, etc.).

Cela passe par un travail en interne pour réfléchir en quoi l’entreprise est unique, quelle est sa valeur ajoutée, quels sont les éléments de l’offre qui séduisent le plus les clients. Un travail mené avec tous les services qui conduit à s’interroger sur la marque, les prix, la rentabilité dégagée, la qualité, l’originalité, l’innovation, etc. Participer ensemble à définir ses points forts, c’est de la bienformance. Cela permet de remobiliser tout le monde."

 

Retrouvez le magazine MécaSphère d'octobre 2019 dans son intégralité

Sur le même sujet...