Youtube Twitter LinkedIn Facebook
© MécaSphère
21 septembre 2021

« Le niveau d'activité est considéré par les industriels mécaniciens comme fort ou stable »

Dans une interview donnée à MécaSphère, 3 industriels mécaniciens apportent leur vision conjoncturelle de la rentrée : Florent Monier, président de Thermi-Lyon (UITS), Fabien Vincentz, président de Marposs (Symop), Hervé Gestas, directeur général de Setforge (Fédération Forge Fonderie). 

La reprise industrielle est là et bien là, mais pas de façon uniforme. Si les pénuries de matières premières et de main d'œuvre la rendent moins robuste qu'espérée, les industriels affichent tout de même leur optimisme.

L'activité économique s'est nettement améliorée dans son ensemble et elle reste bien orientée dans l'industrie. C'est ce qui ressort du dernier baromètre de la FIM : en juillet/août, l'activité mécanicienne a crû de 20 % par rapport à 2020. Surtout, sur le premier semestre, elle ne recule que de 4,9 % par rapport à la même période en 2019, une année de référence plus juste que 2020 qui a vu l'activité s'effondrer. Le niveau d'avant Covid est presque atteint.

Pour Benjamin Frugier, directeur du développement des entreprises et des projets à la FIM, « les commandes reçues en France progressent correctement. Le niveau d'activité est considéré par les industriels mécaniciens comme fort ou stable dans la plupart des secteurs clients ». 

 

Pour lire l'intégralité de l'article et les témoignages des industriels, rendez-vous sur MécaSphère, en cliquant ici.

Sur le même sujet...