Youtube Twitter LinkedIn Facebook
25 septembre 2017

Bruno Grandjean, président de la FIM, dans la presse

Une fiscalité plus compétitive pour les entreprises allemandes - L'Opinion

C’est bien connu, l’un des principaux atouts économiques de l’Allemagne réside dans sa force industrielle avec le fameux « Mittelstand ». Un tissu de quelque 12 000 grosses PME familiales et exportatrices, qui pèsent 45 % du PIB allemand et concentrent 70 % de l’emploi. Une domination industrielle mondiale qui, en dehors des questions de positionnement ou de niveau de gamme, est aussi le résultat de l’architecture de la fiscalité allemande.

Lire l'article

Industrie / Export : B. Grandjean veut que les exportateurs soient mieux valorisés en France - Le Moci

Exporter le Made in France ? "Mon message, c’est que ce n’est pas facile : la barre est très haute, il y a un travail énorme pour dynamiser notre tissu industriel. En outre, nous partons d’un diagnostic qui n’est pas le bon : une fiscalité favorable à l’innovation mais défavorable à la production".

Lire l'article

Sur le même sujet...