Youtube Twitter LinkedIn Facebook
22 mai 2019

Note de conjoncture - Mai 2019

La progression de l’activité dans la mécanique se poursuit au deuxième trimestre de l’année 2019. Les commandes se sont maintenues à un niveau relativement élevé malgré une certaine décélération des prises d’ordres en provenance des pays tiers. Selon le baromètre des industries mécaniques, la production augmente de + 2,4 % au mois d’avril 2019 par rapport au même mois de l’année dernière.

La croissance de la production doit se prolonger avec cette même tendance durant les prochains mois, et sans doute au-delà, compte tenu des perspectives favorables d’investissement en France. Plusieurs indicateurs suggèrent une poursuite du développement du marché intérieur. Les livraisons des constructeurs de biens d’équipement mécaniques sur le marché intérieur ont progressé de + 8,9 % en valeur, au cours des deux premiers mois de 2019, tandis que la hausse des importations de machines mécaniques est de + 8,2 % d’après les douanes françaises. En outre, l’enquête Insee d’avril 2019 fait apparaître une hausse des dépenses d’investissement de + 11 % en France pour l’ensemble de l’année 2019 par rapport à 2018. L’Institut rappelle cependant que les prévisions de début d’année sont fréquemment révisées à la baisse au cours de l’année en cours et surtout lors de la réalisation des projets. Même si ces variations sont surestimées de 4 points en moyenne par rapport à la réalisation, le maintien de ces perspectives favorables indique en général une conjoncture mieux orientée ; pour rappel les prévisions étaient de + 10 % au mois de janvier 2019. La hausse des investissements serait en grande partie concentrée au premier semestre 2019, compte tenu de l’évolution du solde d’opinion des entrepreneurs de l’industrie manufacturière, ce solde se repliant nettement pour le second semestre.

Les exportations des industries mécaniques augmentent de + 3,1 % au premier trimestre 2019. Plusieurs marchés expliquent cette bonne tenue des exportations. La hausse des ventes atteint + 4,4 % sur le marché allemand. Un bond des livraisons de + 16,8 % a été réalisé par les entreprises mécaniciennes vers les Etats-Unis. La progression est de + 4,5 % sur l’Espagne tandis qu’elle est de + 10,6 % sur la Pologne. A l’inverse, des baisses des ventes sont enregistrées sur la Belgique (- 3,4 %) et la Chine (- 10,7 %) contre une stabilisation vers l’Italie (+ 0,1 %). Selon les mécaniciens, les perspectives devraient rester favorables à l’exportation, notamment vis-à-vis des pays membres de l’Union européenne et de l’Amérique du Nord. La demande étrangère en provenance du reste de l’Europe et des marchés asiatiques devrait se contracter au cours des prochains mois.

Secteur de la transformation

L’activité du secteur de la transformation des métaux s’est stabilisée au mois de février 2019, soit une hausse de + 1,3 % pour le cumul des deux premiers mois de 2019. Les facturations de produits de chaudronnerie augmentent de + 4,5 % de janvier à février 2019 contre une hausse de + 2,6 % pour la construction métallique et + 1,1 % pour les articles ménagers. Le chiffre d’affaires de la branche sous-traitance est en légère baisse. Les industriels prévoient une stabilisation de leur activité au cours des prochains mois, leurs opinions sur le volume du carnet de commandes étant relativement dégradées.

Secteur de l’équipement

Avec une augmentation des facturations de + 4,8 % durant les deux premiers mois de 2019, l’activité du secteur des biens d’équipement continue d’évoluer sur une tendance haussière. Le chiffre d’affaires progresse pour les moteurs, les turbines, la robinetterie ainsi que pour la fabrication d’équipements hydrauliques et pneumatiques tandis qu’un recul des ventes est enregistré par les autres catégories de matériels. La hausse atteint + 6,9 % pour les machines d’usage général. Les ventes de l’ensemble du machinisme agricole et des machines-outils progressent de + 5,9 % au cours des deux premiers mois de 2019. Quant aux équipements spécifiques, la hausse des livraisons de machines pour la construction, la métallurgie, l’industrie agro-alimentaire a plus que compensé le retrait des ventes de machines pour les industries textiles, le papier, le carton et l’imprimerie. Les perspectives à court terme des industriels fabricants de biens d’équipement mécaniques sont favorables, bien que la demande totale soit considérée comme relativement dégradée.

Secteur de la précision

Avec une activité en croissance soutenue, la production poursuit sa tendance haussière. Les ventes de matériel médico-chirurgical est en augmentation de + 7 %, un bond étant enregistré par la branche équipements de mesure (+ 11,3 %). Seules les facturations de matériels d’optique et de lunetterie sont en baisse. Les industriels du secteur restent confiants ; les perspectives à court terme continuent d’être favorables. 

Au total, les livraisons sur le marché intérieur et les exportations continuent de soutenir la croissance de la mécanique française. Bien que de très rares professions signalent une pause, la production totale de la mécanique française devrait continuer de croître au cours des prochains mois.

A télécharger

Note conjoncture IM - Mai 2019.pdf

Contact

Désiré RAHARIVOHITRA - 01 47 17 60 42 - DRAHARIVOHITRA@fimeca.org

Sur le même sujet...