Youtube Twitter LinkedIn Facebook
16 juin 2021

L’UITS et ses adhérents dans les starting-blocks pour la reprise du secteur aéronautique

70% des pièces utilisées pour la fabrication d’un avion nécessitent une opération de traitement de surface ou de traitement thermique qui est sous traitée 1. Depuis le début de la crise sanitaire, le secteur aéronautique enregistre des baisses d’activités de l’ordre de 40 % par rapport à 2019. Les aides accordées par l’Etat, notamment le PGE et le chômage partiel longue durée, permettent aux entreprises de résister durant cette période. Ces aides sont nécessaires pour que la supply-chain aéronautique, qui repose sur un réseau de sous-traitance fort, notamment en traitement de surface et traitement tthermique, ne s’effondre pas.

« Nous accueillons les annonces de reprise anticipée des différents donneurs d’ordres avec soulagement » explique Jonathan FHIMA, président de l’UITS. « Il était difficile pour les entreprises d’envisager de poursuivre sereinement l’activité avec une telle baisse de cadence durant une période aussi longue. Nous constatons que les sous-traitants traitement de surface / traitement thermique ont une fois de plus su faire preuve d’agilité pour s’adapter à cette période, chacun avec leurs moyens.

Malgré une baisse brutale de leur activité, les industriels du secteur n’ont pas hésité à se saisir des plans de relance et à engager des investissements pour préparer la reprise et accompagner les mécaniciens dans la croissance exponentielle annoncée. » Bien qu’indissociable de la mécanique, le traitement de surface et le traitement thermique sont des métiers à part entière. Ces professions se caractérisent par le savoir-faire, la maitrise des contraintes de qualification, de certification et de réglementation, et une agilité tant en termes d’adaptation de flux de production qu’en termes de développement et de déploiement de nouveaux procédés.

« Il est important pour la filière d’avoir ces prévisions de reprise car cela a un impact considérable sur le recrutement et la formation des personnels, explique Stéphane CHAUMEIL, président de la commission aéronautique. Ainsi, les adhérents de l’UITS concernés peuvent se préparer pour accompagner leurs clients dans un climat de confiance partagé. »

Contact : Anne-Sophie MAZE anne-sophie.maze@uits-france.org 

A télécharger

communique de presse aero juin 2021.pdf

Sur le même sujet...