Youtube Twitter LinkedIn Facebook
5 mars 2019

Rupture brutale des relations commerciales : la prévention au lieu de la réparation

Les dommages imminents résultant de la rupture brutale des relations commerciales justifient d'ordonner sous astreinte la poursuite de la relation commerciale.

Le contenu de cet article est réservé à nos adhérents

Pour le consulter, merci de vous authentifier :

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez ici pour le réinitialiser.
Si vous faites partie d'un syndicat adhérent à la FIM mais ne possédez pas de compte d'accès, cliquez ici pour demander la création d'un compte.
Pour prendre contact et connaître les modalités d'adhésion à l'un des syndicats de la FIM, cliquez ici pour en savoir plus.

Sur le même sujet...