Youtube Twitter LinkedIn Facebook
11 octobre 2012

Les mesures du PLF 2013 portant sur la fiscalité des personnes pouvant avoir une incidence sur le financement des entreprises ou sur leur politique salariale

Conçues dans un souci de justice fiscale, l'augmentation des prélèvements sur les revenus et la détention du patrimoine pourraient rendre moins attractive l'épargne à long terme en vue d'investir et de faire fructifier ce capital dans une perspective d'avenir.

Le contenu de cet article est réservé à nos adhérents

Pour le consulter, merci de vous authentifier :

Si vous avez oublié votre mot de passe, cliquez ici pour le réinitialiser.
Si vous faites partie d'un syndicat adhérent à la FIM mais ne possédez pas de compte d'accès, cliquez ici pour demander la création d'un compte.
Pour prendre contact et connaître les modalités d'adhésion à l'un des syndicats de la FIM, cliquez ici pour en savoir plus.

Sur le même sujet...