Youtube Twitter LinkedIn Facebook
8 septembre 2016

Bruno Grandjean, président de la FIM : « Pour un Made in France offensif et compétitif »

Le succès médiatique des "Assises du produire en France" qui ont lieu les 8 et 9 septembre à Reims est un signe de plus de la prise de conscience générale que le Made in France et la résorption du déficit du commerce extérieur sont des causes nationales.

« Ces deux priorités doivent mobiliser tous les acteurs de la vie publique. Emplois, intégration, déficits, pas un domaine dans lequel le rebond du Made in France ne soit un élément de solution pour notre pays », souligne Bruno Grandjean, président de la FIM et ambassadeur de l’Alliance Industrie du Futur. « Notre pays exporte près de 450Md€ de produits Made in France, les exportateurs français ont fait de l'Europe leur marché intérieur. Au repli sur soi et au protectionnisme, il faut préférer un Made in France conquérant celui de l'innovation, de l'automatisation et de la compétitivité ».
 
Le projet Industrie du Futur lancé en 2015 par l'ensemble des industriels français, des syndicats de salariés et de leurs partenaires dans le monde académique et de la recherche est une réponse à ce défi. Du 6 au 9 décembre l'ensemble de l'écosystème du Made in France sera réuni à Paris Villepinte pour un grand salon "Industrie du Futur", où seront présentés les nouvelles technologies issues de la révolution numérique.

Contact

Isabelle DOUVRY - 01 47 17 60 30 - idouvry@fimeca.org
Anne GLEYZE - 01 47 17 60 29 - agleyze@fimeca.org

Sur le même sujet...