Youtube Twitter LinkedIn Facebook
© DR
10 octobre 2019

Usine 4.0 et innovation à l’honneur dans la région AURA

Une quarantaine d’entreprises mécaniciennes de la région Auvergne-Rhône-Alpes a visité, le 4 octobre dernier, le site d’Argonay de NTN-SNR. Inaugurée en avril 2018 à l’occasion des 100 ans de l’entreprise, cette usine 4.0 est le fleuron des usines nouvelle génération.

NTN-SNR Roulements, spécialisée dans la conception et la fabrication de roulements, a investi 27 millions d’euros sur le site industriel d’Argonay. C’est ici, au cœur de la Haute-Savoie, que sont produits les roulements pour les moteurs nouvelles générations LEAP de CFMI, GTF de Pratt et Whitney et Trent 1000 et 7000 de Rolls Royce. En d’autres termes, NTN-SNR est présent sur tous les programmes d’avions civils et est engagé pour satisfaire aux exigences de qualité et aux volumes des commandes des nouveaux contrats signés.

Laurence Cherillat, déléguée générale Artema (Syndicat des industriels de la Mécatronique) souligne l’implication de NTN-SNR dans l’organisation professionnelle depuis la fondation du syndicat. Propos d’ailleurs repris par Christophe Nicot, vice-président Recherche, Innovation et Développement, qui insiste sur l’importance d’être défendu par son syndicat notamment sur des sujets aussi cruciaux pour la profession que l’environnement et la contrefaçon.

Une usine du futur centrée sur la performance, l’humain et l’environnement

Jean-Michel Murison, vice-président Qualité, Achats et Logistique et Christophe Nicot co-présentent l’entreprise et apportent un éclairage sur la stratégie à 10 ans.

NTN-SNR continuera de développer les projets existants et se positionne d’ores et déjà sur de nouveaux marchés avec l’objectif d’aller chercher une croissance de 50 % de chiffre d’affaires pour répondre aux nouveaux enjeux sociétaux de mobilité ou environnementaux. L’amélioration continue ne suffit plus, il faut apporter une rupture technologique. Pour cela, NTN-SNR a mis en place un accélérateur CréaLab au sein de l’entreprise pour encourager les collaborateurs à lancer des projets et proposer des idées. De nouveaux projets sont en cours d’exploration, ainsi que l’utilisation de nouveaux matériaux (céramiques, fabrication additive, biomatériaux…).

Romuald Faucheux, directeur du site d’Argonay, souligne qu’avec l’innovation et la performance, NTN-SNR Roulements a placé son engagement environnemental et sociétal au cœur de sa stratégie d’entreprise.

Le nouveau bâtiment a été conçu en intégrant les concepts Industrie du Futur : économie d’énergie (RT12), protection de l’environnement naturel, intégration avec le voisinage (bruit, rejets atmosphériques), efficience (internalisation de certains procédés pour mieux maîtriser les délais et la logistique, optimisation des flux avec intégration de machines plus complètes, métrologie 3D). L’usine est entièrement connectée avec un MES (Manufacturing Executive System) directement connecté à son ERP pour un zéro papier, flexibilité (lead time divisé par 4), humain (rendre les salariés fiers de leur lieu de travail : design des locaux, ergonomie des postes de travail et ilots de production avec réduction des contraintes physiques).

Afin de répondre à ces enjeux de croissance, NTN-SNR a créé l’Ecole des Applications des Roulements NTN-SNR (LEARN) épaulé par des partenaires nationaux et locaux. Objectif : accueillir, former et intégrer les futurs rectifieurs et monteurs certifiés de l’entreprise avec recrutement de personnes éloignées de l’industrie + parcours de formation et d’intégration de 13 mois (1 mois d’immersion pour découvrir l’industrie + 12 mois de formation en entreprise et en centre de formation). Le parcours de formation sera validé par un CQPM.

Un message fort de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Annabel André-Laurent, vice-présidente déléguée aux entreprises, à l’emploi, au développement économique, au commerce, à l’artisanat et aux professions libérales pour la région Auvergne-Rhône-Alpes regrette certaines positions politiques et dogmatiques qui ont un impact fort sur l’économie et l’activité industrielle de certaines filières (ex. Diesel gate) et insiste sur l’importance de soutenir notre industrie et de faire connaître qu’elle est propre, innovante et permet de répondre aux enjeux sociétaux. La région Auvergne-Rhône-Alpes dispose d’un panel de programmes d’accompagnement qui sont à disposition des entreprises.

Changement de présidence FIM AURA

Florent Monier, dirigeant de Thermi-Lyon et vice-président de la FIM en charge des territoires, prend la succession de Françoise Pfister à la présidence de FIM AURA.

Philippe Contet remercie chaleureusement Françoise Pfister pour son implication dans une période qui a connu un changement de déléguée régionale et souhaite à Florent Monier beaucoup de succès, notamment sur Auvergne-Rhône-Alpes, 1ère région mécanicienne de France.

 

 

 

Contact

Christine CLEMENDOT - cclemendot@fimeca.org

Sur le même sujet...