Economie Conjoncture
Note de conjoncture - Octobre 2018
publié le 18/10/2018

Maintien de la croissance

La production est demeurée soutenue en septembre 2018 dans les industries mécaniques alors que l'inflexion de la demande étrangère s’est traduite par une augmentation limitée des exportations. La croissance des facturations est toutefois revue à la hausse selon le baromètre des industries mécaniques. Le chiffre d’affaires progresse de + 2,1 % en septembre 2018 en données provisoires par rapport au même mois de l’année dernière (contre + 1,8 % selon les prévisions initiales). Cette augmentation devrait se poursuivre au cours des mois d’octobre et de novembre (respectivement + 2,6 % et + 2,7 %). Cette tendance haussière s’explique par le maintien de la demande intérieure. Selon l’enquête de tendance et d’activité réalisée par la FIM auprès de ses principales professions, le ralentissement de la demande étrangère devrait s’équilibrer avec l’accroissement des prises de commandes sur le marché intérieur.

Les exportations des industries mécaniques progressent de + 3,5 % au cours des huit premiers mois de 2018. Cette progression globale résulte d’une hausse soutenue des livraisons vers les pays membres de l’Union européenne, soit + 5,2 % alors que les exportations vers les pays tiers n’augmentent que de + 1 % durant les huit premiers mois de 2018 selon les statistiques douanières françaises. Les exportations croissent pour toutes les familles d’équipement. La hausse est de + 6,7 % pour la transformation des métaux contre + 3 % pour les biens d’équipement mécaniques. La progression est limitée à + 1,6 % pour les matériels de précision. Quant aux importations, les achats augmentent aussi bien pour les produits de travail des métaux (+ 4,7 %) que pour les machines (+ 5 %), une baisse étant enregistrée pour les matériels de précision (- 5,3 %).

 

Secteur de la transformation :

Les opinions des industriels sur l’activité passée fléchissent au mois de septembre 2018 alors que les perspectives personnelles pour les mois prochains restent favorables. Les industriels constatent la poursuite du redressement de la demande sur le marché intérieur. L’activité des secteurs clients reste bien orientée, c’est le cas notamment pour l’automobile et l’aéronautique. Les facturations de l’ensemble du secteur de la transformation des métaux sont en progression soutenue au mois de juillet 2018. Pour la chaudronnerie et le chauffage central, la hausse atteint + 16 % au mois de juillet 2018 en glissement annuel. L’activité est aussi en croissance soutenue pour l’ensemble de l’activité de la sous-traitance (+ 9,4 %) tandis que les facturations totales augmentent de + 2,5 % pour les produits métalliques et ménagers. Par ailleurs, les livraisons sur le marché étranger croissent pour toutes les catégories de produits.

 

Secteur de l’équipement :

Les opinions des industriels sur l’activité passée se stabilisent au mois de septembre 2018 alors que celles liées aux perspectives  pour les prochains mois s’améliorent. Les ventes totales progressent au mois de juillet 2018 pour toutes les familles d’équipement à l’exception des composants. Les facturations de machines d’usage général croissent de + 12,6 % au mois de juillet 2018 en glissement annuel. Les ventes de machinisme agricole et de machines d’usages spécifiques réalisent aussi un bond au mois de juillet 2018, respectivement de + 15,8 % et + 11,7 % en glissement annuel. Pour le même mois, les variations du chiffre d’affaires sont de + 6,4 % pour les machines-outils et – 5,3 % pour les composants. Par ailleurs, toutes les catégories d’équipement progressent à l’exportation. La hausse des ventes atteint + 6,3 % sur les marchés de l’Union européenne alors qu’une baisse de – 1,2 % est enregistrée sur les pays tiers. Concernant le marché intérieur, l’augmentation de la demande profite à toutes les familles d’équipement. Les perspectives d’investissement sont favorables pour l’ensemble de l’industrie française en 2018. Par ailleurs, le taux d’utilisation des capacités de production dans l’industrie atteint un niveau relativement élevé. Cette situation favorise aussi l’évolution des dépenses d’investissement.

 

Secteur de la précision :

Le climat des affaires reste favorable dans le secteur de la précision au mois de septembre 2018. Les soldes d’opinions des industries progressent à la fois pour l’activité passée et pour les perspectives personnelles. La progression des facturations atteint + 8,9 % au mois de juillet 2018 par rapport au même mois de l’année précédente.

 

Au total après une légère inflexion des soldes d’opinions des chefs d’entreprise au mois de septembre 2018, la production des industries mécaniques devrait continuer de croître au quatrième trimestre 2018.