Economie Conjoncture
Note de conjoncture - Juin 2019
publié le 26/06/2019

La production de la mécanique française a continué de s’accroître tout au long du premier trimestre 2019, sans marquer d’inflexion notable par rapport à la même période de l’année précédente. Le deuxième trimestre 2019 s’inscrit également dans cette même tendance. Les opinions des chefs d’entreprises mécaniciennes sur l’activité passée restent favorables, le solde d’opinions de mars 2019 à mai 2019 se maintient à un niveau positif. Selon le baromètre des industries mécaniques, la production augmente de + 2,7 % au mois de mai 2019 par rapport au même mois de l’année dernière. Malgré un avis mitigé des industriels sur leurs carnets de commandes, l’ensemble de la profession envisage la poursuite de la progression du chiffre d’affaires au cours des prochains mois.

Le climat des affaires reste stable en France au mois de mai 2019 selon l’enquête Insee avec une amélioration pour l’industrie manufacturière et une pause dans les services. La conjoncture s’améliore dans l’industrie agroalimentaire ; la demande repart à la hausse et nourrit les carnets de commandes étrangers des industriels. Le climat des affaires s’améliore nettement dans la branche des produits informatiques, électroniques et des équipements électriques. Parallèlement, la conjoncture rebondit fortement dans l’industrie automobile ; les opinions sur les perspectives personnelles de production et les carnets de commandes globaux sont bien orientées. Les tendances évoluent différemment pour le reste de l’industrie : une amélioration est enregistrée par les secteurs de l’habillement-textile, de la métallurgie et de la chimie contre une détérioration pour le caoutchouc-plasturgie. Selon les douanes françaises, les importations en produits mécaniques progressent de + 6,7 % durant le premier quadrimestre 2019. Les achats à l’intérieur des pays membres de l’Union européenne augmentent de + 4,8 % contre une hausse des importations de + 9,6 % en provenance des pays tiers.

La demande étrangère continue de croître mais sa progression est moins forte que celle de la demande domestique. Selon les douanes françaises, les exportations des industries mécaniques progressent de + 3,4 % durant les quatre premiers mois de 2019, soit une légère accélération par rapport au premier trimestre 2019 qui était de + 3,1 %. La hausse des ventes atteint + 17,7 % vers les Etats-Unis, + 10,3 % sur la Pologne et sur l’Inde et + 4,4 % sur le marché allemand. L’augmentation est de + 2,8 % sur l’Espagne et + 1,1 % sur le marché italien. A l’inverse, des baisses des ventes sont enregistrées sur la Belgique (- 2,4 %) et la Chine (- 7,5 %). Les opinions des mécaniciens sur le volume des carnets de commandes étrangers se détériorent au mois de mai 2019 mais restent comparables à celle du mois de décembre 2018.                                    

Secteur de la transformation

L’activité du secteur de la transformation des métaux progresse légèrement au premier trimestre 2019 (+ 0,6 %). Les facturations de produits de chaudronnerie augmentent de + 2,6 % contre une hausse de + 3,5 % pour la construction métallique ; le chiffre d’affaires se stabilise pour les articles ménagers. Les facturations de la branche sous-traitance sont en légère baisse. Les industriels prévoient une légère amélioration de la conjoncture au cours des prochains mois ; le solde d’opinions sur le volume du carnet de commandes se maintient.

Secteur de l’équipement

Avec une augmentation des facturations de + 5,2 % durant le premier trimestre 2019, l’activité du secteur des biens d’équipement est en croissance soutenue. Le chiffre d’affaires de composants enregistre un bond de + 13,8 % au mois de mars 2019. Les facturations progressent pour les moteurs, les turbines, la robinetterie ainsi que pour la fabrication d’équipements hydrauliques et pneumatiques tandis qu’un recul des ventes est enregistré par les autres catégories de matériels. La hausse atteint + 6,3 % pour les machines d’usage général. Les ventes de l’ensemble du machinisme agricole et des machines-outils continuent d’augmenter au premier trimestre 2019. Quant aux équipements spécifiques, la hausse des livraisons de machines pour la construction, la métallurgie, les industries textiles, le papier et le carton a plus que compensé le retrait des ventes de machines d’imprimerie et d’équipements agroalimentaires. Les perspectives à court terme des fabricants de biens d’équipement mécaniques sont légèrement positives ; la demande étrangère est insuffisante par les industriels.

Secteur de la précision

Avec une activité en croissance soutenue, la production poursuit sa tendance haussière durant le premier trimestre 2019. Les ventes de matériel médico-chirurgical sont en augmentation de + 4,8 % ; la branche équipements de mesure enregistre un bond des facturations de + 8,2 %. A l’inverse, le chiffre d’affaires de matériels d’optique et de lunetterie est en baisse. Malgré la faiblesse de la demande étrangère, les industriels du secteur restent confiants ; les perspectives à court terme continuent d’être favorables. 

Au total, le développement du marché intérieur s’intensifie au premier trimestre 2019 tandis que la hausse de la demande étrangère reste limitée. La production totale de la mécanique française devrait poursuivre sa croissance au cours des prochains mois.