Economie Conjoncture
Note de conjoncture - Novembre 2017
publié le 14/11/2017

L’environnement macroéconomique des industries mécaniques reste globalement favorable. Le produit intérieur brut (PIB) en volume continue d’augmenter de + 0,5 % au troisième trimestre 2017 selon l’Insee. L’investissement (FBCF) en produits manufacturés accélère légèrement, en particulier dans les biens d’équipements. L’activité productive de la mécanique progresse de + 2,1 % en glissement annuel au mois d’octobre 2017 selon les données provisoires du baromètre FIM. Cette croissance de la production devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. La demande globale s’améliore du fait d’un maintien de la demande intérieure mais aussi d’une amélioration de la demande étrangère selon les résultats de l’enquête mensuelle d’activité réalisée par la FIM auprès de ses principales professions.

 

Les statistiques du commerce extérieur de septembre 2017 ne sont pas encore disponibles au moment de l’élaboration de la présente note mais on peut s’attendre à une poursuite de la croissance des exportations compte tenu de l’augmentation du volume des carnets étrangers des entreprises mécaniciennes. A titre de rappel, les exportations progressent de + 1,9 % durant les huit premiers mois de l’année 2017 par rapport à la même période de l’année précédente selon les douanes françaises. L’augmentation des ventes est plus importante avec les pays tiers qu’avec les pays membres de l’Union européenne. Cette moindre progression enregistrée au sein de l’U.e. (+ 0,8 %) est expliquée par le recul des expéditions vers certains principaux pays partenaires. Même si les livraisons ont crû vers l’Allemagne (+ 3,4 %), la Belgique (+ 2.8 %), la Suisse (+ 2,4 %) et la Pologne (+ 2,7 %), elles sont en recul vers l’Espagne (- 2,7 %), le Royaume-Uni (- 5,3 %) et les Pays-Bas (- 5,3 %). Parallèlement, la bonne performance réalisée avec les pays tiers (+ 3,8 %) est liée à la croissance des expéditions vers les principaux pays clients comme les Etats-Unis (+ 7,6 %), la Chine (+ 7,5 %), la Russie (+ 22,6 %), la Corée du Sud (+ 7,8 %) et le Japon (+ 15,1 %), une baisse étant enregistrée sur l’Algérie (- 2 %) et le Mexique (- 7,6 %). En outre, l’analyse par familles d’équipement fait apparaître des évolutions différenciées. La hausse des exportations reste soutenue pour la transformation des métaux (+ 5 % durant les huit premiers mois de 2017 par rapport à la même période de l’année précédente) alors que l’augmentation est limitée pour les biens d’équipement mécaniques et la précision. Le solde d’opinions des industriels sur la demande étrangère s’améliore significativement pour les biens d’équipement. Les exportations devraient encore croître au cours des prochains mois.  

 

Après s’être amélioré depuis un an, le climat des affaires en France s’infléchit légèrement en octobre 2017 selon l’enquête Insee. L’indicateur synthétique de climat calculé par l’Institut s’améliore dans le commerce de détail et dans le bâtiment, se stabilise dans l’industrie et recule dans le service. La conjoncture s’améliore dans l’agroalimentaire. Le redressement de l’activité passée et l’augmentation des carnets expliquent cette meilleure orientation. La conjoncture s’améliore également dans l’automobile, la métallurgie et l’habillement-textile. La situation se maintient dans le caoutchouc-plastique et dans la chimie. En revanche, le climat fléchit dans le bois-papier et dans la fabrication des autres matériels de transport. Globalement, la demande sur le marché intérieur reste dynamique ; les importations de produits mécaniques progressent de + 4 % au cours des huit premiers mois de 2017.

 

Secteur de la transformation :

La production poursuit sa croissance dans le secteur de la transformation des métaux. L’activité en volume des entreprises progresse au mois d’août 2017 par rapport à la même période de l’année précédente. Les facturations enregistrent un bond de + 6 % pour l’ensemble de la sous-traitance. Le secteur du découpage – emboutissage enregistre une croissance des facturations de + 10 % au mois d’août 2017. La hausse de la production atteint + 7,5 % en volume et en glissement annuel pour la forge-estampage. La croissance enregistrée par la branche mécanique industrielle est de + 5,5 %. L’activité a crû de + 3 % pour le décolletage et le traitement et revêtement des métaux. Les ventes totales progressent de + 3,3 % au mois d’août 2017 pour la construction métallique. La croissance de l’activité s’intensifie également dans le secteur de la quincaillerie, les ventes étant en augmentation de + 9,3 % au mois d’août 2017 en glissement annuel. A l’inverse, les livraisons ralentissent pour les articles ménagers : - 2,5 % pour la fabrication de coutellerie et + 3 % pour les autres articles ménagers. Quant à la fabrication de vis et de boulons, le chiffre d’affaires diminue de – 4,2 % en volume au mois d’août 2017. Côté commerce extérieur, les exportations de l’ensemble de la transformation des métaux augmentent de + 5 %. L’analyse par marchés clients fait apparaître une progression des livraisons vers les principaux pays membres de l’Union européenne comme l’Allemagne (+ 3,9 %), l’Espagne (+ 1,4 %), le Royaume-Uni (+5,2 %) et la Belgique (+ 8,7 %). Les expéditions croissent aussi vers les Etats-Unis (+ 9,2 %) et la Chine (+ 4,5 %). Par ailleurs, l’augmentation des importations est de + 4,7 % pour les huit premiers mois de 2017 ; le marché intérieur reste globalement dynamique. L’Allemagne est le premier fournisseur du marché français. La progression des achats en provenance de ce pays est de + 3,4 %. La deuxième place est occupée par la Chine. Elle représente 16 % du total des importations avec une hausse de + 7,5 %. Par ailleurs, les opinions des industriels sur la demande intérieure s’améliorent alors que la demande étrangère se dégrade. Au total, les carnets globaux devraient augmenter et la croissance de l’activité devrait se poursuivre au cours des prochains mois.

 

Secteur de l’équipement :

La hausse de l’activité des industriels se poursuit au mois d’août 2017 par rapport au même mois de l’année précédente. Les facturations totales de composants augmentent de + 2,3 %. Les ventes progressent de + 4,7 % pour la fabrication de moteurs et turbines, + 2,9 % pour la fabrication d’engrenages et d’organes de transmission. A l’inverse, le chiffre d’affaires diminue pour la robinetterie (- 5,6 % en août 2017). La hausse est de + 2,7 % pour l’ensemble des machines d’usage général. La croissance est de + 4,7 % pour les matériels de levage et de manutention et de + 2,3 % pour la fabrication d’équipements d’emballage, de conditionnement et de pesage. L’activité s’intensifie au mois d’août 2017 pour les machines-outils et le machinisme agricole. Quant aux machines d’usages spécifiques, la production augmente de + 5,9 % en volume. Le chiffre d’affaires réalise un bond pour les équipements pour la construction, les machines pour les industries du papier et du carton, et pour les machines d’imprimerie alors qu’une contraction est enregistrée pour les machines pour les industries textiles, les machines pour le travail du caoutchouc ou des plastiques, et pour les machines pour l’industrie agro-alimentaire. Par ailleurs, les exportations de biens d’équipement mécaniques progressent de + 1,4 % durant les huit mois de 2017. Cette croissance masque des variations différentes selon les pays clients. Les expéditions augmentent vers l’Allemagne (+ 4,6 %), les Etats-Unis (+ 5,6 %) et la Chine (+ 9,3 %) alors que les livraisons se contractent à destination du Royaume-Uni (- 5,3 %), de l’Italie (- 1 %), de l’Espagne (- 3 %) et des Pays-Bas (- 5,7 %). Côté importations, la hausse est de + 3,1 % selon les douanes françaises. Les achats en provenance de l’Allemagne ne progressent que de + 0,7 % tandis que ceux en provenance de l’Italie et de la Chine atteignent + 5 % durant les huit mois de 2017. Les perspectives personnelles de production s’améliorent nettement ; la demande étrangère accélère tandis que la demande intérieure se maintient. L’activité totale des constructeurs devrait s’intensifier au cours des prochains mois.

 

Secteur de la précision :

Les facturations augmentent de + 3,6 % en volume au mois d’août 2017 par rapport au même mois de l’année précédente. Les ventes totales progressent pour les équipements médico-chirurgicaux (+ 1,4 %), les équipements de mesure (+ 7,3 %) et la lunetterie (+ 16 %). A l’inverse, le chiffre d’affaires diminue pour les matériels d’optique (- 4,8 %). La demande intérieure reste dynamique selon les industriels. Les exportations et les importations augmentent au même rythme d’après les statistiques douanières (+ 1,5 % au cours des huit premiers mois de 2017). Les perspectives des constructeurs restent mieux orientées ; la croissance de l’activité devrait se poursuivre au cours des prochains mois.