Economie Conjoncture
Note de conjoncture - Juin 2015
publié le 30/06/2015

L’amélioration du climat conjoncturel se poursuit dans l’industrie manufacturière. L’indicateur calculé par l’Insee progresse et se situe à un niveau supérieur à sa moyenne de longue période. Après avoir atteint + 2 % en glissement annuel le mois précédent, la hausse de la production des industries mécaniques est de + 1,8 % en données provisoires en mai 2015 selon le baromètre FIM. Malgré une amélioration relative de l’environnement économique global en France, certaines professions mécaniciennes ont signalé, lors de la réunion de la Commission économique FIM/Syndicats du lundi 08 juin 2015, un volume encore insuffisant des carnets de commandes des entreprises, des difficultés rencontrées par ces dernières sur certains marchés à l’exportation et un retard dans les décisions d’investissement de certains secteurs clients en France. Selon l’enquête de tendance mensuelle réalisée par la FIM auprès de ses principales professions, le niveau des stocks de produits finis sont considérés par les entreprises mécaniciennes comme normal ; la charge des bureaux d’étude reste stable et le niveau de l’emploi devrait être maintenu à court terme.
 

Les exportations des industries mécaniques ont marqué le pas en avril 2015 après avoir accéléré durant le premier trimestre 2015. Les exportations totales ont baissé légèrement au mois d’avril 2015 selon les douanes françaises (- 0,7 %), les hausses étant de + 0,7 % en janvier 2015, + 1,4 % en février 2015 et + 7 % en mars 2015. Les livraisons vers l’ensemble des pays membres de l’Union européenne en avril 2015 se sont stabilisées (Allemagne - 1,2 %, Italie - 14,3 %, Royaume-Uni – 2,3 %, Portugal - 11 %, Espagne + 18,9 %, Pologne + 12,3%, République Tchèque + 4,4). A l’inverse, les exportations ont reculé de - 1,1 % en avril 2015 vers les pays tiers ( la Russie – 34 %, le Brésil – 17,9 %, la Chine – 22,2 %, Etats-Unis + 11,3 %, la Turquie + 11,4 %, Maroc + 14,9%, Algérie + 21,9 %, Afrique du Sud + 38,8 %,). L’analyse par familles d’équipement fait apparaître une progression des exportations au cours des quatre premiers mois 2015 par rapport à la même période de l’année précédente pour la construction métallique ( + 12,4 %), les composants (+ 4,9 %), les machines et équipements d’usage général (+ 5,2 %) et les machines d’usages spécifiques (+ 8,7 %) alors qu’une baisse des exportations est enregistrée pour les produits de la chaudronnerie et les matériels de chauffage central
(- 5,2 %), pour le machinisme agricole (- 2,1 %) et les machines-outils (- 1,2 %) ainsi que pour les matériels de précision (- 3,4 %). Les industriels restent prudents quant à l’évolution de la demande étrangère, cette dernière devant se stabiliser au cours des prochains mois.

A l’inverse, la conjoncture s’améliore sur le marché intérieur. Le climat des affaires se redresse dans le secteur des industries agroalimentaires. Les carnets globaux s’améliorent pour les biens d’équipements électriques. Le solde d’opinion sur l’activité des constructeurs automobile continue de progresser. Pour les autres matériels de transport, la croissance de l’activité se consolide. Quant aux autres secteurs, les opinions des chefs d’entreprise sur l’activité passée continuent de s’améliorer, notamment dans les secteurs de la chimie, de la métallurgie, du caoutchouc, de l’imprimerie et de la pharmacie alors que les opinions sont défavorables dans le secteur de la plasturgie. Parallèlement, la conjoncture reste négative dans le secteur de la construction. Au total, le marché intérieur se redresse selon les douanes françaises. La progression des achats en provenance de l’étranger est de + 1,1 % durant les quatre premiers mois 2015.                                                                  
 

Secteur de la transformation :

La production continue d’augmenter au mois d’avril 2015. La hausse est de + 6,5 % en avril 2015 par rapport à la même période de l’année précédente pour l’ensemble de la sous-traitance. La progression des facturations est de + 3,9 % en avril 2015 pour la chaudronnerie-tuyauterie. La mécanique industrielle réalise un bond de + 16,2 %. Le chiffre d’affaires progresse de + 3,5 % pour le décolletage et de + 2 % pour la forge, l’estampage et le matriçage. L’activité est en hausse de + 1,7 % pour les articles de ménage. La progression est de + 1 % pour la quincaillerie. Le chiffre d’affaires est en augmentation de + 3 % en avril 2015 pour la visserie et la boulonnerie. A l’inverse, le recul de la production se poursuit pour la construction métallique. Selon les douanes françaises, les exportations de matériels de la transformation ont légèrement diminué en avril 2015 (- 1,3 % par rapport à avril 2014). Cette baisse est due uniquement au recul des livraisons vers les pays membres de l’Union européenne (- 1,9 %), les expéditions vers les pays tiers étant en stabilisation. Les perspectives des industriels s’améliorent en mai 2015 ; les opinions des entreprises mécaniciennes sur la demande totale et sur la demande étrangère sont favorables. Le niveau actuel de la production devrait se maintenir au cours des prochains mois.
 

Secteur de l’équipement :

La production continue d’augmenter au mois d’avril 2015. Les ventes totales de composants progressent de + 1,6 % en avril 2015 par rapport à la même période de l’année précédente. Le chiffre d’affaires croît pour les turbines thermiques et hydrauliques, les équipements nucléaires, les pompes et les transmissions alors que les ventes diminuent pour les moteurs et les compresseurs. Parallèlement, les facturations de machines d’usage général augmentent de + 1,4 % en avril 2015 par rapport à la même période de l’année précédente. Cette progression provient d’une amélioration des ventes de matériels d’emballage et de conditionnement, d’équipements chimiques et de matériels aérauliques et frigorifiques. Le chiffre d’affaires diminue pour les fours, les matériels de levage et de manutention ainsi que pour les matériels de pesage. Quant au machinisme agricole, la contraction des livraisons totales se poursuit au mois d’avril 2015 en s’atténuant. Les facturations de machines-outils réalisent un bond en avril 2015 grâce à une forte augmentation des livraisons sur le marché intérieur. L’activité continue de croître pour les machines pour le travail du caoutchouc ou des plastiques. Une hausse des facturations est enregistrée pour les matériels de construction au mois d’avril 2015. La demande étrangère progresse de + 9,2 % durant les quatre premiers mois de 2015 selon les douanes françaises. La hausse des exportations est de + 4,7 % durant les quatre premiers mois de 2015 pour l’ensemble de l’équipement mécanique : + 5,5 % vers l’UE et + 3,7 % vers les pays tiers. Le solde d’opinion des industriels sur les perspectives de production est redevenu positif. L’activité devrait enregistrer une lente progression au cours des prochains mois.
 

Secteur de la précision :

L’activité de l’ensemble du secteur a réalisé un bond au mois d’avril 2015. Les facturations totales augmentent fortement pour les équipements de mesure et les matériels d’optique. A l’inverse, le chiffre d’affaires se contracte pour les instruments médicaux-chirurgicaux et la lunetterie. Selon les douanes françaises, les exportations totales du secteur sont en baisse. A l’inverse, le marché intérieur est en nette progression ; la hausse des importations en matériels de précision est de + 3,4 % pour les quatre premiers mois de 2015 par rapport à la même période de l’année précédente.
 

Même si les industriels ont revu à la hausse leurs prévisions de dépenses d’investissement pour l’ensemble de l’année 2015, l’amélioration de la conjoncture sur le marché intérieur reste fragile et encore timide. Au total, la hausse de l’activité des industries mécaniques prévue au cours des prochains mois devrait être limitée. Cette hausse devrait concerner les biens d’équipement et la transformation des métaux ; la production de matériels de précision devrait évoluer sur un palier.