Economie Conjoncture
Note de conjoncture - Janvier 2016
publié le 25/01/2016

Le climat des affaires est en légère hausse au mois de décembre 2015 dans l’industrie manufacturière alors que l’indicateur ralentit dans les services et le commerce de détail. L’activité des industries mécaniques augmente de + 0,6 % en volume au mois de décembre 2015 par rapport à la même période de l’année précédente, la hausse étant de + 0,9 % au mois de novembre. Cette progression globale est expliquée par une amélioration des ventes réalisée à la fois sur le marché intérieur et à l’exportation. Selon les résultats provisoires de l’enquête mensuelle réalisée par la FIM auprès de ses principales professions, les prises de commandes se stabilisent à un niveau relativement bas ; le volume du carnet de commandes, toutes professions confondues, reste toutefois compris entre un et trois mois. Le niveau des stocks de produits finis au mois de décembre 2015 est comparable à celui de novembre 2015. Les opinions sur les stocks se dégradent pour la transformation des métaux alors que la tendance inverse est enregistrée pour l’équipement mécanique et la précision. La charge des bureaux d’étude et le niveau de l’emploi continuent d’être stables.

 

Les exportations des industries mécaniques augmentent au mois de novembre 2015 selon les douanes françaises. La hausse des exportations est de + 2,2 % pour le cumul des onze premiers mois de 2015 par rapport à la même période de l’année précédente. L’analyse par grandes zones géographiques montre que les livraisons vers les pays membres de l’Union européenne progressent de + 3,7 % au cours des onze premiers mois de 2015 alors que les expéditions vers les pays tiers se stabilisent (+ 0,2%). Les exportations diminuent vers l’Amérique du Sud
(- 5,1 %) et vers l’Asie (- 5,5 %). La baisse est de – 20,6 % sur le Brésil et – 7,8 % sur la Chine. A l’inverse, les expéditions progressent vers l’Amérique du Nord (+ 10,7 %) et vers l’Afrique (+ 2,8 %). La hausse des exportations est de + 12,1 % vers les Etats-Unis et + 4 % vers l’Algérie. Par ailleurs, l’étude par familles de matériels fait apparaître une progression des exportations de + 2,8 % pour les biens d’équipement, une hausse des expéditions de + 1,2 % pour la transformation des métaux et une stabilisation des ventes à l’étranger pour la précision (+ 0,2 ). Le solde d’opinion des chefs d’entreprises mécaniciennes sur les perspectives de demande étrangère reste négatif au mois de décembre 2015. Les exportations ne devraient pas être dynamiques au cours du premier trimestre 2016.

 

La croissance de l’activité liée au marché intérieur se poursuit à un rythme moindre. Selon les douanes françaises, les importations augmentent de + 2,3 % au cours des onze premiers mois de 2015. Les importations de la plupart des familles de matériels augmentent : machines-outils + 5,3 %, matériels de précision + 4,9 %, composants + 3,8 %, chaudronnerie + 4,6 %, articles métalliques + 3,9 %, machines d’usage général + 3,2 %. Par ailleurs, la conjoncture évolue différemment selon les secteurs clients. L’activité continue de ralentir dans l’industrie agro-alimentaire, la pharmacie, la métallurgie alors que la tendance se stabilise dans l’automobile et le bâtiment. A l’inverse, le solde d’opinions sur l’activité passée est mieux orienté dans les autres matériels de transport, la chimie et la plasturgie. La tendance est toujours négative pour les travaux publics malgré quelques signes d’amélioration. L’activité liée au marché intérieur devrait encore croître faiblement au cours des prochains mois.                                

Secteur de la transformation :

Une hausse des facturations totales est enregistrée pour l’ensemble du secteur de la transformation des métaux au mois de novembre 2015 par rapport à la même période de l’année précédente. Les ventes de produits de la construction métallique diminuent de – 1,2 % durant les onze premiers mois de 2015. Cette contraction est liée à l’évolution négative du marché domestique. La chaudronnerie et les matériels de chauffage central enregistrent une légère baisse du chiffre d’affaires durant les onze premiers mois de 2015 (- 0,9 %). A l’inverse, l’activité de la sous-traitance évolue favorablement. La progression des facturations de cette branche est estimée à + 1,8 % durant les onze premiers mois de 2015. L’activité du secteur des articles en métaux et articles ménagers se stabilise au cours des onze premiers mois de 2015
(- 0,4 %). Les exportations du secteur de la transformation des métaux progressent de + 1,2 % durant les onze premiers mois de 2015 par rapport à la même période de l’année précédente. Les expéditions vers les grandes zones géographiques sont en progression à l’exception de celles à destination de l’Amérique du Sud qui se contractent : + 1,5 % vers l’U.E., + 6 % vers l’Amérique du Nord, + 4,6 % vers l’Afrique et + 1,5 % vers l’Asie. Selon les industriels, la demande étrangère s’améliore au mois de décembre 2015. Les carnets globaux s’étoffent légèrement ; les perspectives à court terme sont relativement favorables même si le niveau reste bas. L’activité devrait croître faiblement au cours des prochains mois.

 

Secteur de l’équipement :

Les facturations totales du secteur progressent depuis le début de l’année 2015. La hausse est estimée à + 1 % au mois de novembre 2015. Les ventes de composants augmentent de + 1,3 % de janvier à novembre 2015 par rapport à la même période de l’année précédente. Cette progression est due à l’accroissement des facturations de moteurs, d’équipements nucléaires, de pompes et compresseurs. Le chiffre d’affaires est stable ou en baisse pour les autres composants. Les facturations de machines d’usage général progressent de + 2 % au mois de novembre 2015 ; la hausse est de + 0,6 % pour le cumul des onze mois 2015. Les facturations continuent de diminuer pour le machinisme agricole, soit une baisse de - 6,6 % pour les onze premiers mois de 2015. Les facturations de machines-outils s’intensifient ; la croissance de ce secteur est estimée à + 8 % durant les onze premiers mois de 2015. Les ventes de machines d’usages spécifiques progressent de + 2,3 % au cours de onze premiers mois de 2015. Le chiffre d’affaires est en baisse pour les équipements pour la construction, les matériels de mines et les équipements alimentaires. A l’inverse, une croissance des facturations est enregistrée pour les matériels d’imprimerie, les matériels textiles, les machines d’assemblage, les équipements pour le plastique et les moules et modèles. Par ailleurs, les exportations de biens d’équipement mécaniques augmentent de + 2,8 % durant les onze premiers mois de 2015. Cette hausse provient uniquement de la croissance des ventes réalisée avec les pays membres de l’U.E. (+ 5,9 %) ; les livraisons à destination des pays tiers se stabilisent (- 0,6 %). Une analyse par familles d’équipement fait apparaître une hausse des exportations pour les composants (+ 2,9 %), les machines d’usage général (+ 3,9 %) et les machines d’usages spécifiques (+ 5,1 %). Par ailleurs, la demande étrangère adressée à l’ensemble du secteur ne se redresse pas ; elle reste à un niveau bas. Les perspectives de production restent faibles. L’activité ne devrait pas évoluer significativement au cours des prochains mois.

 

Secteur de la précision :

Les facturations progressent depuis le début de l’année 2015 pour toutes les catégories de matériels (+ 2,6 %). Cette hausse est due uniquement à la croissance du marché intérieur, les exportations étant en stabilisation. La croissance est soutenue pour les matériels d’optique, les équipements photographiques et la lunetterie. Par ailleurs, la demande intérieure devrait rester favorable alors que la demande étrangère reste faible. La production devrait encore croître au cours des prochains mois.

 

Au total, la production des industries mécaniques devrait augmenter très modérément à court terme. Le ralentissement de la demande étrangère et la faiblesse de la conjoncture sur le marché intérieur sont à la base de cette moindre augmentation.