Domaines d'intervention
publié le 04/09/2015

La FIM informe et conseille les entreprises dans tous les domaines qui les concernent :

FISCALITE
Décrypter les textes et les projets, apprécier et anticiper leurs conséquences, proposer aux Pouvoirs Publics des solutions favorables aux entreprises adhérentes, telles sont les missions essentielles de la direction des affaires fiscales. A l'écoute des professions et de leurs entreprises, elle les informe sur les évolutions de leurs droits et obligations notamment à travers la rédaction de nombreuses notes thématiques qui figurent sur le site de la FIM réservé aux adhérents. Sur demande de ces derniers, elle assure également la représentation de la profession au sein des commissions départementales et nationale des impôts.

 

AFFAIRES JURIDIQUES
La direction des affaires juridiques propose ses services dans les domaines du droit des affaires. Elle agit sur la loi et les règlements, à travers notamment des actions de lobbying en France et en Europe. Elle est l’interlocutrice privilégiée auprès des pouvoirs publics. Elle assure un suivi sur l'ensemble des domaines juridiques touchant à la vie de l'entreprise.

 

ENVIRONNEMENT
La direction défend les intérêts des mécaniciens, en négociant auprès des pouvoirs publics les textes réglementaires concernant leurs activités de process industriels et leurs produits : installations classées, déchets, eau, énergie, DEEE, REACH, éconception, etc. Elle informe les syndicats et leurs adhérents (veille juridique, Lettre Environnement, guides pratiques, commission environnement…) et les aide au quotidien dans l’interprétation de la réglementation et dans leurs relations avec les DREAL (directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement).

 

INNOVATION ET TECHNOLOGIES
La FIM s'attache, au travers de sa direction innovations et technologie, à initier, développer ou soutenir un ensemble d'outils, de services ou de structures visant à accompagner les entreprises dans leurs démarches de recherche, de développement et d'innovation. Elle soutient les projets collectifs Elle pilote en outre le projet « FIM - Usine du Futur », tout particulièrement l’élaboration du « Guide pratique de l’Usine du Futur – Enjeux et panorama de solutions ».

 

ETUDES STRATEGIQUES
La direction des études stratégiques est en charge du suivi des affaires macro-économiques et du diagnostic sur la situation conjoncturelle française et européenne. De plus, elle doit allier la précision des statistiques à la pertinence des analyses, afin d’éclairer les réflexions et décisions des chefs d'entreprises.
Par l'information qu'elle leur dispense au travers du site réservé à ses adhérents, la direction aide les entreprises mécaniciennes à se positionner dans l'environnement actuel et ainsi à mieux anticiper ses évolutions dans l'élaboration de leurs budgets et plans prévisionnels. Des statistiques régionales en relation avec les comités mécaniques sont également éditées afin de produire une information claire et précise sur notre secteur et la comparer avec ses grands secteurs clients.

 

EUROPE ET INTERNATIONAL
La direction a pour mission de faire valoir les points de vue mécaniciens au niveau communautaire et de favoriser le développement à l’international des entreprises de la FIM. Elle poursuit son plan d’actions afin notamment d’améliorer la visibilité de l’industrie mécanicienne auprès des institutions européennes (Commission, Parlement européen et Conseil) et auprès d’Orgalime, son association européenne. Par ailleurs, elle valorise les positions de ses membres en matière de politique commerciale (accords de libre-échange, instruments de défense commerciale, réciprocité des marchés publics,…). Enfin, elle contribue à l’internationalisation des entreprises mécaniciennes, par l’intermédiaire du dispositif VIE (Volontaire International en Entreprise), d’un réseau de correspondants et d’une convention avec BusinessFrance.

 

FINANCEMENTS, GARANTIES, ASSURANCES
Les filiales spécialisées de la FIM développent des services financiers, des produits de garanties et d'assurance adaptés aux profils et aux besoins des mécaniciens. Trois outils sont proposés :

  • SOFITEC : Financement des investissements et des marchés
  • CEMECA : Assurance-crédit, gestion et mobilisation du poste clients
  • GIMECA : Bourse aux affaires

 

ACTION REGIONALE
La Direction de l'action régionale déploie différents moyens et structures d'appui aux entreprises en régions et dans les départements pour, d'une part, valoriser leur activité, et, d'autre part, les accompagner dans leur gestion au quotidien et leurs projets de développement.

 

COMMUNICATION
La direction de la communication développe son activité autour de 4 objectifs : informer les professions et les entreprises des activités déployées à leur service par l'équipe fédérale ; porter la voix des mécaniciens auprès des pouvoirs publics, des institutionnels et des media ; promouvoir et valoriser les industries mécaniques ; attirer les jeunes et le grand public vers leurs métiers.
Parmi les actions et les outils déployés pour mener à bien ces missions : les relations presse, la participation à des salons, la création de campagnes et d'événements, la présence sur internet et les réseaux sociaux, la réalisation d'outils et de parcours pédagogiques, la publication du magazine MécaSphère, de documents institutionnels, etc.

 

DEVELOPPEMENT ET GROUPEMENTS DE MARCHE
La direction a pour ambition de faire prendre conscience aux politiques de l'importance de la mécanique dans le tissu industriel français en poursuivant son plan d’actions en matières institutionnelles : entretiens organisés avec les parlementaires, les cabinets ministériels et les acteurs économiques.  Il s’agit de créer un réseau de relations de haut niveau à disposition de la FIM, de ses syndicats et des entreprises adhérentes. Elle est également en charge d’organiser, de coordonner et d’animer le travail des différents comités de marché. Objectif : Fédérer les syndicats et leurs adhérents autour de marchés porteurs pour la mécanique
 

FORMATION
Le savoir-faire et la compétence du personnel sont au cœur de la compétitivité des mécaniciens.
Le développement de l’apprentissage et de l’alternance et le renforcement des liens avec l’Education nationale, les universités… sont donc nécessaires pour intéresser les jeunes aux métiers de la mécanique.
Dans cette perspective, la Direction Formation s’appuie sur le Comité FER (Formation Emploi Recrutement) pour :
- Permettre aux entreprises de disposer du personnel qualifié dont elles ont besoin ;
- Coordonner les initiatives prises par les diverses professions de la mécanique en matière de formation et de valorisation des métiers ;
- Assurer le lien avec l'appareil éducatif public ou professionnel en matière de formation.